La Bataille de Farador

Projet en financement

    Résumé

    Excellent maître de jeu de rôles de type «Donjons & Dragons», Charles fuit les contraintes du quotidien en passant tous ses temps libres à diriger les parties dans le Monde de Farador, pour le plus grand bonheur de ses deux colocs et amis de toujours, Louis et Guillaume. Mais, le retour inattendu de sa sœur au pays viendra perturber la petite routine de nos adulescents. En proie à une profonde crise existentielle, Kim mettra tout en œuvre pour que Charles réalise ses rêves alors que les deux autres vont tout faire pour l’en empêcher. Dès lors, les affrontements dans le monde fantastique et dans la vie réelle prendront une nouvelle dimension. Ce sera… la légendaire Bataille de Farador !

    La Bataille de Farador est l’adaptation cinématographique du court-métrage du même nom, réalisé de façon artisanale, dans le cadre du Festival Vitesse Lumière à Québec. Disponible peu de temps après sur le web, cette comédie connaît aussitôt un succès fulgurant dans la culture des « gamers » de jeux de rôle pour ensuite connaître un nombre toujours grandissant de fans de tous publics.  Générant plus de deux millions de clics, il a d’abord été visionné sur Google Vidéo et ensuite sur YouTube! Sa propagation virale a fait qu’il a rapidement été récupéré et porté sur différents comptes « personnels » YouTube, Dailymotion et autres. Encore aujourd’hui, on peut compter un nombre grandissant d’adeptes sur les multiples comptes et plateformes pour le court métrage. De toute évidence, il aura su avantageusement et audacieusement vulgariser l’univers de « Donjons et Dragons » et faire rire même les plus profanes du genre. Il a été présenté dans plusieurs festivals, incluant Prends ça court !, le Festival Spasm, le Festival Off-Courts, le Festival du film Juste Pour Rire (anciennement Comédia), FanTasia, le Festival du court-métrage de Sherbrooke, le Festival international du court-métrage de Sienne, Italie et le Festival international du court-métrage de Barcelone. Il a remporté le prix du public Tout-Court Comédia/Juste Pour Rire en 2005, de même que le prix du public au Grand Rire Bleu de 2005 et celui du Festival du court métrage de Sherbrooke en 2006.